Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Chants dit :

    Bonsoir à vous,
    J’écoute votre émission et je trouve très intéressant ce sujet sur les chants de marins ! Pleins de choses que je viens d’apprendre; c’est une très bonne idée que celle ci.
    Un commentaire qui me vient à l’esprit est que malgré le fait que ces chants soient des chants de travail, ils sont très « beaux » à écouter avec des chœurs, des formes de polyphonies… ! très instructif ! Bravo…
    Toutefois je n’ai pas compris quelle était la 1° catégorie de chants que vous avez évoqués!
    – Chants à haller ?
    – Chants à ramer
    – Chants à hisser
    – Chants à courrir
    Philippe

    • L'animateur de l'émission dit :

      GG l »invité pour ce sujet dans notre émission va se faire un plaisir de vous répondre à bientôt sur les ondes Yves et son équipe.

    • Gérard (O'Grombir) dit :

      Bonjour. Merci de ce commentaire. Ce sont des chants à hâler (on dit aussi à déhâler). Ils servaient à rythmer le travail des qui tiraient les bateaux le long des quais ou sur la plage. On trouve encore ce mot dans les chemins qui bordent les canaux, qu’on appelle chemins de halage. Les chants à hisser, en fonction de l’effort à fournir, se répartissent entre chants à hisser à grands coups, chants à hisser mains sur mains et chant à courir.

      Gérard